Histoire de ma Nature

DEPUIS MA CINQUANTAINE,

Je peux dire que je suis bien avec moi-même et que je peux enfin exprimer mes vraies couleurs, ma vraie nature. À PROPOS

Comme la nature, l'écriture a aussi été pour moi une belle façon de me découvrir et de m'aider à m'épanouir. Depuis mon adolescence, j'écris dans un journal personnel...oui oui, de l'écriture à la main! ;-)

Quand je relis ces extraits dont j'ai exprimé mon vécu et ressentis, je comprends beaucoup sur ma nature qui au fil du temps a grandit de l'intérieur pour exprimer ses couleurs et faire briller un arc-en-ciel de bonheur. Cette quête n'a pas été facile, j'ai beaucoup perdu mais je sais aujourd'hui que ces périodes dans le noir m'ont aider à trouver comment colorer ma vie.

J'ai le goût de partager ce cheminement vers la découverte de ma nature à travers des chapitres du livre de ma vie et des extraits de mon journal personnel.

Le but étant de démontrer que malgré les montagnes et les nuages qui se dressent devant nous, le soleil demeure dans notre nature pour éclairer notre chemin et faire briller à nouveau notre arc-en-ciel de bonheur. J'espère qu'à la lecture de cette biographie vous pourrez découvrir et comprendre davantage que chacun d'entre nous, avons tous un cheminement à faire et qu'il est possible de trouver ce qu'il nous faut pour continuer à faire rayonner les couleurs de NOTRE nature et peut-être même aurez-vous, vous aussi, envie d'exprimer la VÔTRE ou celle d'un être cher.....

Vous aimeriez publier un ou des chapitres sur l'histoire de VOTRE nature ?

La nature de mon enfance (0-10 ans)

Je suis née un 21 mars en 1971 vers 9h07 AM, un jour de tempête, pas celle du siècle mais celle qui a suivi. Étant née à l'équinoxe du printemps, je pense que je suis née comme une petite fleur qui demande qu'à s'épnaouir et qu'il est clair que je découvrirai ma nature dans la nature. J'ai eu une belle enfance même si nous n'étions pas très riche. J.étais un beau et bon bébé selon le dire de mes parents qui sont de simples et bonnes personnes. Ma soeur est arrivée quand j'avais 1 an et demi et mon frere à mes 5 ans. J'ai bien grandit en tant que grande soeur. J'ai découvert la vie de famille, le partage, l'entraide, la débrouillardise, l'amitié et à vivre en me connectant avec la nature en jouant très souvent dehors. 

J'ai beaucoup jouer à la Barbie et à la maman avec mes poupées et jusqu'à l'âge de 12 ans( dans ce temps là, c'était différent les jeux); je me créais des mondes à moi, des scénarios et des rêves pour quand je serai grande. Étant dans les premières de classes et aidant ceux qui avaient de la difficulté, j'aimais aussi faire la professeur avec mon frère et ses amis. J'ai beaucoup aimé prendre le rôle de la deuxième maman, de la plus vieille en aidant ma mère dans les tâches ménagères et la cuisine. J'étais en santé, très coquette et je découvrais tranquillement ma nature; j'avais déjà hâte de devenir une maman moi aussi et de trouver mon prince charmant.....

Coeur Lock et la Couronne
5 ans
5 ans

Tellement coquette!

press to zoom
3 mois
3 mois

Pas pire bébé

press to zoom
10 ans
10 ans

Mon corps commence à changer pour entrer dans la période d'adolescence

press to zoom
5 ans
5 ans

Tellement coquette!

press to zoom
1/15

La nature de mon adolescence (10-20 ans)

L'adolescence n'a pas été facile pour moi mais pour qui ça l'est? Notre corps change, on fait de l'acné et on est loin d'être le petit être coquet de notre enfance, d'être bien dans sa peau et sa tête avec tout ces changements hormonaux. C'est à l'adolescence, vers 15 ans, que j'ai commencé à écrire un journal intime. Entre 10 et 12 ans, j'étais encore une enfant qui vivait des changements dans son corps mais je n'étais pas encore déstabilisée avec mes émotions. J'ai beaucoup écris et composé des poèmes pour me comprendre, comprendre la vie et l'amour surtout! Selon le dire de mes parents, j'avais un sale caractère et eux aussi essayait de comprendre ce monde de l'adolescence.

Aujourd'hui, je sais que ce caractère émanait de moi parce que ma nature était complètement chamboulée et que j'avais de la misère à gérer ça, comme tout ado normal d'ailleurs.  Le plus difficile à gérer, c'est ce besoin de plaire et d'être aimé qui est tellement présent durant cette période et même après...... C'est une quête si intense parce qu'en plus à cet âge, on se compare à nos amies qui selon notre vision, sont plus jolies et vivent des relations amoureuses magnifiques. J'ai finis par trouver la mienne vers 15 ans mais ce besoin de plaire et d'être aimée à continuer à me hanter. J'ai découvert que c'était beaucoup plus compliqué que je pensais, une relation amoureuse et c'est à travers mon journal et mes poèmes que j'exprimais toutes ces émotions.....

Voir des extraits de mon journal intime

Voir comment je voyais l'amour à 17 ans

Voir mes poèmes d'adolescence

16 ans
16 ans

Un brin encore plus jolie toujours dans la même chambre de mon enfance que j'aime retrouvé après mes semaines à Trois-Rivières. Je m'ennuies beaucoup. J'y étudies la cuisine et reviens tous les weekends pour voir mes ami(es) et mon amoureux depuis 1 an, ma première relation amoureuse qui durera presque 3 ans.

press to zoom
11 ans
11 ans

Entre deux mondes encore, celui de l'enfance et de l'adolescence

press to zoom
17 ans
17 ans

Le secondaire 5 terminé. Je m'inscris au Cégep de TR en diététique et continuerai de rester là durant la semaine....Je change pour entrer cette fois dans le monde adulte et ma vie va aussi changer.....c'est à cet endroit que je rencontrerai mon futur mari, aurai ma première maison et mes enfants...

press to zoom
16 ans
16 ans

Un brin encore plus jolie toujours dans la même chambre de mon enfance que j'aime retrouvé après mes semaines à Trois-Rivières. Je m'ennuies beaucoup. J'y étudies la cuisine et reviens tous les weekends pour voir mes ami(es) et mon amoureux depuis 1 an, ma première relation amoureuse qui durera presque 3 ans.

press to zoom
1/7

La nature de mon rôle de maman (20-30 ans)

moi et mes anges.jpg

Je suis entré dans le monde adulte un peu plus confiante qu'à l'adolescence. J'avais laissé mon amour d'adolescence pour rencontrer celui qui deviendrait mon mari et le père de mes enfants. J'y ai aussi eu enfin ma première vraie gang d'ami(es), ceux qui te respectent dans ce que tu es, c'était les amis de hockey de mon chum qui étaient en couple et qui sont aussi devenus mes ami(es). C'est à eux que j'ai demandé de me faire appeler par un surnom, celui de Zabie pour exprimer une nouvelle partie de moi. Durant cette période, j'ai aussi découvert mon côté planificatrice de vie. Hé que je m'en suis posé des questions sur ma vie professionnelle, ma vie amoureuse, ma vie financière, ma vie de parents, sur mon avenir.....

Oui, je voulais tout prévoir et planifier mais la vie m'a montré que c'était elle qui menait le jeu. Durant cette période de ma vie le plus beau a été que je réalisais un de mes plus grands rêves, celui d'avoir une maison, de vivre en couple et devenir une maman. La réalisation de mes ambitions comme travailleur autonome sera remis à beaucoup plus tard car j'avais autre chose à vivre.....

Mon premier enfant, la petite Kellyane est arrivée en août 1997 et Alexandre en novembre 1999. Je n'ai pas eu des accouchements faciles mais je suis tombé instantanément en amour avec chacun d'eux et mon rôle de maman; je découvrais une nouvelle forme d'amour.  Je voulais alors devenir une maman à temps plein à la maison parce que j'adorais ça. Voir extraits de mon journal intime

Quand Alexandre a eu 7  mois, il a reçu un diagnostic de tumeur cérébrale, un cancer très agressant. Notre vie a complètement été chamboulée et son départ m'a détruit.

Voir extraits de mon journal intime

Voir le journal de mon ange

À 30 ans, je devenais une maman extrêmement blessée, déchirée et monoparentale. Notre couple étant déjà fragile à travers notre vie de parents, il n'a pas survécu à la perte d'un de nos enfants. Un autre chapitre de mon livre se terminait et un nouveau commençait; la vie avait une nouvelle leçon à m'apprendre sur l'amour.....

La nature d'une maman 

monoparentale & endeuillée

 (30-40 ans)

Ce chapitre de ma vie s'intitulera: '' Jamais sans ma fille'' et je reprendrai ma quête d'une relation amoureuse, qui cette fois, je souhaite plus saine et respectueuse. Mais pour la trouver, la vie m'apprendra comment m'aimer avant. Et en plus de faire le deuil de mon ange, je dois faire le deuil de ma vie de '' maman à la maison avec mes deux enfants''. Je dois travailler à temps plein pour m'assurer que l'on manque de rien. Ma fille devient la plus importante personne dans ma vie et je consacre tout le temps de libre qu'il me reste pour m'occuper d'elle. Le père de Kellyane ne se remettra jamais du départ d'Alexandre et  ne sera pas vraiment présent dans sa vie ni aidant financièrement. Je continue mon rôle de maman(et papa) en faisant tout mon possible pour que mon ange sur terre s'épanouisse et j'apprends à aimer mon ange au ciel en le faisant vivre dans mon coeur qui souffre beaucoup. Je suis en mal d'amour, j'ai aussi très peur de perdre à nouveau si je tombe amoureuse. Je rencontre quelques hommes et deux relations sérieuses en découleront et à travers tout ça, je perdrai et souffrirai encore pour finir par apprendre à me respecter, à m'aimer et à retrouver ma nature.

Plusieurs fois, nous avons déménagées et c'est en 2009 que je trouve ma petite maison(tellement souhaitée et encore plus) dans un royaume enchanté remplit de nature. Car malgré ma souffrance énorme durant ce chapitre, j'ai beaucoup appris et la vie a finit par m'envoyer ce que je souhaitais au fond de moi, un endroit à moi et ma fille, un endroit qui me ressemble pour pouvoir m'y épanouir et nourrir ma nature.

Vers la fin de ce nouveau chapitre, je me retrouve donc sans relation amoureuse mais avec un apprentissage d'amour inconditionnelle transmis par mon ange, je découvre une nouvelle région naturelle, je reconnecte avec la nature en y faisant des activités, je me retrouve dans un emploi où je découvre mes talents d'organisatrice et d'animatrice de projets, je deviens la princesse Zabiebelle, je me lie d'amitié avec celle qui deviendra mon âme soeur dans mon cheminement de deuil et mon prochain chapitre. Et c'est grâce à cette amitié, que je termine ce chapitre en faisant un voyage bénéfice pour Leucan en Équateur sous forme de défis de treck et vélo, avec l'un des plus grand amour de ma vie, mon ange Alexandre.

Voir des extraits de mon journal intime: 2001-2006

Voir des extraits de mon journal intime: 2006-2009

66250_440111852831_4122577_n.jpg

La nature de ma vie

remplie d'amour (40-50 ans)

Mon voyage en Équateur m'aura énormément aidé dans mon cheminement car il aura ouvert les pages de mon nouveau chapitre et l'un des plus beaux de mon livre à ce jour. Suite à ce défi de ressourcement, plein de belles choses sont arrivées. Nous avons créé, moi et mon âme soeur, le projet qui nous tenait à coeur toutes les deux et qui par beau hasard, pouvait porté le nom de nos anges en leur souvenir soit la Fondation Alecxange pour soutenir les familles qui comme nous, vivaient ce que nous avions vécues. Voir vidéo Alecxange 2019 pour découvrir l'histoire de nos anges et la mission de la fondation.

Je m'épanouit donc à travers ce projet et mon nouvel emploi auprès des jeunes. Grâce à cet épanouissement, à mon âme soeur et sûrement à mon ange, la vie m'envoie, pas un prince charmant mais un Roi du ciel (pilote et mécanicien d'avions) juste pour moi, la princesse de la nature. Une relation saine et respectueuse nous vivons, tellement tout ce que je souhaitais depuis longtemps et plus encore.  Je découvre avec lui l'aviation et de magnifiques paysages d'en haut et comme on aime les mêmes activités de plein air, on découvre ensemble de nouveaux endroits magiques. Mon Roi du ciel me donne des ailes de bien des façons. Il est où le bonheur me demande-t-il souvent: il est là au présent à chaque instant. Et ça c'est une grande leçon de vie pour moi, j'ai appris ce qu'était l'amour inconditionnel et maintenant j'apprends à vivre le moment présent, à apprécier ce que j'ai et non ce que je n'ai pas,  à vivre heureuse malgré ce que j'ai perdu, à vivre avec un ange dans mon coeur, à nourrir ma nature de ce qui m'entoure. Le passé fait parti de notre présent et le présent construit notre avenir et c'est tout ça qui créé notre nature et ça vient avec une gamme d'émotions.

L'amour inconditionnelle, je l'ai appris avec toutes les personnes qui faisaient partie de ma vie dans ce chapitre et le précédent. Autant j'étais proche de ma fille autant elle s'éloigne de moi dans sa période à elle d'adolescence. Cela me fait beaucoup de peine et j'apprends à l'aimer en me détachant, en respectant son chemin. Je me concentre sur mon présent en vivant à fond ma belle relation amoureuse et une vie de famille avec les enfants de mon conjoint.

Voir des extraits de mon journal intime: 2011-2017

 

Par contre, la vie étant ce qu'elle est, avec ses bonnes et moins bonnes surprise, on apprend que mon Roi du ciel est atteint de Parkinson à l'âge seulement de 49 ans à la fin de 2017. Je vis une période de frustration et de colère où j'en veux à nouveau à la vie.....(voir suite)

ok.jpg

Suite chapitre 40-50 ans

La nature de ma

cinquantaine (50-60 ans)

 

Mais comme j'ai bien appris mes leçons de vie, je sais maintenant que rien n'arrive pour rien, que tout est dans la façon de voir les choses, que la vie est belle quand on l'a voit comme elle veut qu'on la voit. Alors on a confiance que ça ira bien en utilisant la nature comme remède autant en naturopathie qu'en prenant des bains de forêt. Et cela m'a amené à fermer ce chapitre en réfléchissant à notre avenir, à mon avenir qui sera concentré à penser à nous et à moi. Je quitte donc mon emploi qui ne m'anime plus autant pour voir comment je peux enfin créer un travail de la maison, je prends soin de nous et je me sens bien.

Voir des extraits de mon journal intime: 2017-2020

Quand j'étais jeune, mon grand-père paternel disait que la vie était faite de cycle et depuis mon cheminement de deuil, et de vie à ce jour, j'y crois vraiment. J'ai l'impression de vivre des cycles avec des périodes de 10 ans, c'est le nombre d'années pour chaque chapitre dans mon livre de vie. Que la fin d'un chapitre se termine bien ou moins bien, il ouvre une nouvelle série de pages et un nouveau départ dans notre vie. Là je commence celui de ma cinquantaine. Je me sens accomplit en tant que femme et amoureuse. Mes enfants (même si le plus jeune est un ange) sont maintenant en âge adulte et je peux penser plus à moi, à mon couple, à cette relation amoureuse que j'ai tellement souhaitée. Je veux pouvoir enfin réaliser un de mes grand dernier rêve, celui de devenir travailleur autonome, travailler de la maison et pouvoir garder mes futurs petits enfants. Être l'amoureuse, la cuisinière, la femme de maison, une mamie Belle.

Et pour pouvoir passer à ce nouveau chapitre, j'ai dû faire le choix de terminer celui où je portais le rôle de maman endeuillée et vice-présidente de la Fondation Alecxange.  J'en serai toujours la co-fondatrice et j'y serai toujours lié mais pour continuer à écrire ma vie, je dois tourner définitivement certaines pages.  Je suis très fière de cet accomplissement mais maintenant, je veux m'accomplir autrement. Mon ange Alexandre vivra dans mon coeur pour toujours et avec ses jolies ailes, je continuerai de sentir la brise de son souvenir....

Je remercie la vie pour tous ces différents chapitres de mon livre depuis 50 ans car c'est grâce à eux que j'ai découvert ma nature. Et je vous remercie vous, de me lire et de m'aider à réaliser mon nouveau chapitre en devenant des acteurs actifs sur mon site et mon blog.  

Pour continuer à suivre les histoires de ma nature , voir mon blog sous la catégorie '' Nourrir ses pensées''.....